Oui, elle devient très rare. Il l'admire avec anxiété. Il écrit un poème à rimes croisées pour mieux s'en souvenir. Il rit de plaisir et croit apercevoir sur un pétale une ride.

Une ride? Que penser de cet événement ? Il part sur les rives du délire où lire et dire sont pires qu'écrire... Il ne veut pas perdre sa fleur.

Il l'arrime à une guérite de cire que la risée du matin a poussé vers lui. Le sol n'est plus aride et sa fleur embllit. C'est son empire du sourire où le crime est interdit. Dans cet empire la fleur conduit au rire, au burlesque.

Un enfant jongleur au nez rouge exécute des acrobaties pleines de poésie et d'humour. Il porte un habit, un costume d'Arlequin, . Avec pudeur, il tire de son noeud papillon coloré une fleur qui émet une musique qui rit aujourd'hui et peut-être demain pleurera....