Dans le kalifat des machaons,un pactole était offert en récompense à celui qui saurait vaincre les xylocopes. Ces insectes tournoyaient dans les bois autour des singes quadrumanes qui vidaient les corbeilles de raisin et engloutissaient leurs grains avec des ronrons dignes des chats-nains.

Jusqu'à présent, seul un jeune vacher aux yeux de wapiti avait tenté de les éliminer sans succès. Il en avait récolté des zébrures sur tout le visage et son labri était revnu en nage aboyant avec tellement de force que le calife avait dû faire construire des abat-sons.

Le calife lança alors  à son peuple un ultimatum dont l'objet était bien entendu l'extermination des xylocopes.

Un  gars venu d'on ne sait où, en charge du bac qui traversait le fleuve, entendit parler de cet ultimatum alors qu'il était dans un bar avec une tablée de convives devant un cabillaud servi dans un plat d'ébène.

"Mille sabords de sabords...." s'écria-t-il avec sa hâblerie habituelle, apportez-nous un peu de rabiot et nous relèverons ce défi. En attendant le rabiot il se mit à observer une icône en biseau qui représentait sur une facette un daguet et sur l'autre une gâche. Il se demanda ce que cela pouvait signifier...

Le rabiot arrivait. Le repas terminé promptement, il retourna sur son bac, fit ouvrir les sas, aperçut un beau brin de fille sur la rive et pensa que c'était un bon présage. Il fit descendre les passagers du bac, l'amarra et partit à la chasse aux xylocopes qu'il rapporta sur un plateau au calife.

Savez-vous comment il les attrapa ? Avec des jacobées et de l'argile !!!

C'est ainsi qu'il fut promu super-calife du bac.