Elle l’aime, son enfant rebelle, la fière Hélène, à sa manière. Elle voit grand pour lui !

« Tu seras amiral, mon fils »

« Moi ! jamais ! »

Conflit perpétuel.

En attendant le voilà mousse sur son cargo le jeune Laurent, petit esclave, souffre-douleur, homme à tout faire de l’équipage. C’est la règle, il apprend, il tient bon.

Il ne deviendra pas amiral, mais commandant dans la marine marchande, marin exceptionnel, grand voyageur, grand amoureux…

Quelques déesses descendront de l’Olympe ;

- La belle et douce Amélie, la mère de ses enfants, n’aura pas la vertu des femmes de marins… mais restera son amie pour la vie.

- Mary, la très sensuelle journaliste, lui offrira une parenthèse érotique avant de retourner au lit conjugal, en toute innocence.

- Et puis Marguerite, la Baudelairienne, voluptueuse, mystique, désespérée ; Fleur du Bien, Fleur du Mal ?

Mais toutes le laisseront libre de « chérir la mer ».

Quant à nous, lecteurs, fascinés par cette épopée, nous ne redeviendrons libres qu’après avoir fermé le livre, et quité ce diable de marin….

Nicole LE ROY


fiche de lecture "Condamné à être libre"cael1bis