En scène ! crie le machiniste. Le rideau se lève. Les applaudissements crépitent. Les spectateurs sont impatients. Les costumes rouges brillent sous les feux des projecteurs. A l’obscurité succède la lumière. Le décor est simple : une forêt.

Un premier acteur mime un monologue. Ses gestes sont très lents, maladroits. Les rires fusent. Moment de détente parfait. Suit un dialogue tragique. La modulation des voix provoquent les larmes….

Silence dans la salle. Silence sur scène.

L’acteur a un trou de mémoire. Il a oublié son texte. Où est passé le souffleur ? Cet homme est invisible . Le machiniste est invisible.

La forêt s’obscurcit.

Sur scène, nouvel environnement, nouveau jeu entre les acteurs. Nouvelle interprétation. Les spectateurs passent du rire aux larmes.

Une voix off, invisible, commente la situation. Le spectacle se termine. Quel moment de détente murmure un spectateur !

L’ovation, les applaudissements incessants crépitent et l’invisible disparait……