Ami, admire les albatros volant au-dessus du port !Résultat de recherche d'images pour

Bois l’écume de la mer qui jaillit dans le flux et le reflux
Contemple l’arc-en-ciel qui se déroule à l’horizon
Danse avec  le voilier dans la houle où les corsaires savourent whisky et xérès
Ecoute le vent qui t’apporte le chant des sirènes poursuivies par les baleines
Ferme ton esprit à la peur lorsque survient un ouragan qui te dirige vers les falaises
Gare au marin qui ne sait pas vaincre ses craintes !
Héros du jour lors des joutes nautiques
Il ne sait plus se dominer lors des tempêtes.
Jadis lorsqu’il était enfant, il partait sur les plages chercher des coquillages à marée basse !
Krill ou autre mollusque ? Kesako se demandait-il parfois.
La collecte est meilleure dans le sable que sur les galets.
Maintenant l’ami, le phare émet des signaux surprenants.
Nous allons rentrer visiter le nautilus qui n’a ni quille ni ailerons et se trouve sur l’île du Lamentin.
Osons, pour plus de confort effectuer la traversée, non pas à la nage, ni sur une yole, mais sur un yacht.
Parions que sans le soleil, la traversée sera fraîche.
Que l’on m’apporte mon étole de soie !
Réunissons-nous autour d’un ukulélé en admirant les vagues.
Sans doute, la visite du nautilus sera agréable et intéressante.
Toujours sereine !
Unique !
Vibrante comme une vague de plaisir
Week-end ensoleillé
Xeres dans nos verres
Yoyo de vagues déferlantes
Zoom sur la mer survolée de zestes d’embruns

Annoncez-moi quel plaisir vous éprouvez en jouant les naïades !
Bien-être ? Repos ? Fusion avec l’immensité ?
Ce plaisir c’est jouer dans la mer comme un poisson sans crainte des lames de fond
Danser dans un océan turquoise au milieu des goélands, c’est se croire invincible.
Ecouter le clapotis des vagues contre la quille des voiliers, c’est rêver aux corsaires luttant contre la houle
Faut-il aussi dire le plaisir du soleil jouant sur l’écume.
Gaiment je marche sur les galets et me coule dans la mer, impression de soie sur mes bras, sur mes jambes
Hélas, parfois la tempête fait rage, adieu le plaisir de la natation.
Il faut se contenter de marcher jusqu’au phare ou jusqu’aux falaises.
Je pense aux marins essayant de garder un cap, de pêcher…
Krill à l’horizon ! crie un marin. Mon karma écume la mer !
 La pêche sera bonne.
Moules, crabes, daurades, algues
Ne me dites pas que c’est une bonne pêche !
Peut-être vaudrait-il mieux voguer vers une île.
Question embarrassante qui m’éloigne du plaisir de se glisser dans la mer.
Revenons au bien-être que cela procure
Songeons à la surveillance pour éviter les tsunamis
Taquinons les poissons
Unissons nos forces
Voguons vers le bien-être
Whisky,
Xeres
Youpi
Zénith à l’horizon