Ravitaillement  gabier ! N’oubliez pas son importance en mer  ! Et à chaque escale, restez terre à terre, vérifiez la coque, le gréement et le foc !  Veillez aussi au ravitaillement en gilets de sauvetage et vérifiez le mât, les filets de pêcheurs pour une année entière. Surveillez les marées et si la mer est étale, lorsque nous arrivons au port, voguez à la rame vers la plage.

N’oubliez pas, la priorité, c’est le ravitaillement en rhum, en liqueur de framboise et en pommes, des bonbonnes entières !! Veillez aussi à embarquer quelques oreillers en vraie plume d’oie pour que nos rêves soient plus doux entre deux quarts. Le ravitaillement est important sur un voilier. Grâce à lui la marine et ses marins auront bonne mine !

Faites le tri dans la soute et exterminez-moi ces damnés rats qui ont pris comme point de mire notre ravitaillement car notre minet, ce polisson, n’est pas efficace !

Veiller à un bon ravitaillement, ce n’est pas boire la mer et ses poissons !!!

Enfin, n’oubliez pas le rite essentiel propre à la Méditerranée : « Rire à gorge déployée sur la grève avant de partir en buvant un bock et en arrosant le voilier d’écume de bière sans oublier ni le foc, ni le mât.