Séance 2 : LE TEMPS – LA LETTRE

Ecrire une lettre que vous enverrez comme un message : « une bouteille à la mer » sur le temps et sur le mot correspondant au nombre choisi...en utilisant les mots et expressions de votre réservoir dans l’ordre ou le désordre.

Tempête                Tard                       Tarder           Mer         Retard           Jour

Eté                         Ensoleillé               Etendre        Saison      Hiver              Plage

Montre                 Matinal                   Minuter       Zeus          Repos            Minuteur

Passé                     Partiel                     Partir           Futur         Total               Train

Stèle                     Septentrional         S’empresser Tombe      Sempiternel    Assistant

Mot correspondant au nombre choisi : étendre

Je ne souhaite pas m’étendre mais il règne dans ma tête une véritable tempête et mon cœur bat tel le minuteur d’un cuiseur à vapeur.

Et pourtant, ici, ce n’est pas l’hiver mais l’été, un été très ensoleillé sur cette plage dirons nous septentrionale où j’ai échoué après une chute en mer.

Donc à quoi bon s’empresser ?

J’ai pour tout bagage une montre qui minute mon temps pour mieux le gaspiller.

Mais il est tard, je suis en retard et il me tarde de m’étendre sur mon passé qui tel une stèle me recouvre totalement.

Je suis très matinal et celle ou celui qui me lira me trouvera partiel et partial mais je ne suis malheureusement pas sorti de la cuisse de ZEUS ou plutôt de celle de JUPITER.

Mon message je voudrais l’écrire en 2 temps et 3 mouvements.

En fait si mon assistant n’avait pas perdu son temps à gaspiller mon temps je serai peut être parti en train ce jour là.

Il aurait fallu que je donne du temps à mon temps, m’auriez- vous dit, sempiternelle question à laquelle je répondrais  que  les voyages en toutes saisons  c’est dans l’air du temps.

Dans ce coin perdu mon futur ressemble à creuser ma tombe sachant qu’il ne me reste pour survivre qu’à tuer le temps m’empressant de chanter l’amour qui fait passer le temps.

Conclusion : il est grand temps que je m’étende pour un repos bien gagné.