La sorcière de la muraille verte : Conte

Il était une fois un griot assis paisiblement devant sa case. Il fumait une pipe à eau. Autour de lui étaient rassemblés tous les enfants du village, immobiles pour mieux écouter. La fraîcheur du soir avait refroidi la température et tous respiraient à l’aise un air pur qui embaumait l’acacia. Le griot commença ainsi :

« Autrefois, poussait dans notre village une forêt de bambous, de baobabs et de sequoias. On entendait bruisser les ramures. Les oiseaux roucoulaient et battaient des ailes. Au centre du village, des canards pataugeaient dans la mare centrale tandis que d’autres canards pataugeaient dans les mares qui entouraient le village.

La vie coulait douce et paisible. 

Or un jour, une sorcière transformée en grenouille imagina un stratagème, un projet pour se venger du griot.  En effet autrefois cette sorcière était une jolie villageoise que tous les jeunes voulaient épouser, ce qui créa la zizanie et beaucoup de disputes dans le village. Les jeunes hommes s’entre tuèrent.  Alors le griot, alors chef du village lui jeta un sort et la fit transformer en grenouille.

La jeune fille transformée en grenouille imagina un stratagème pour se venger du griot.  Comme une araignée tisse sa toile,  elle tissa une barrière de larmes qui empêchait la fraîcheur et la pluie de parvenir au village et dans ses environs. Toute la région s’assécha, l’air devint sec et irrespirable à cause des vents de sable que le mur de larmes aux mailles trop lâches laisser filtrer et qui n’avait rien d’une protection efficace.

Les enfants pleuraient et criaient : »Nous voulons de l’eau, faites pleuvoir le ciel… »  et beaucoup mouraient de soif.

La sorcière de la muraille verte concocta alors une soupe. Elle dosa cette soupe avec une purée d’ail très puissant dans laquelle elle mixa des tétards et des araignées. Elle offrit cette soupe aux enfants et aux habitants du village.

Au début très peu d’enfants et d’habitants du village acceptèrent de goûter à la soupe de la sorcière ! A peine dans la bouche ils recrachaient cette soupe !! Or  devinez ce qui se produisit ?  L enfants,  il se produisit un phénomène étrange :  A l’endroit de chaque cuillérée de soupe recrachée, poussa un arbre ! Ils n’en croyaient pas leurs yeux. L’ail s’était transformé en graine. Alors tous les enfants coururent pour avaler une cuillerée de soupe de la sorcière de la muraille verte et couraient ensuite recracher leur soupe sur le chemin qui encerclait le village.

Depuis lors s’élève autour du village une muraille odorante et protectrice qui leur procure des fruits et de la fraîcheur et la sorcière de la muraille verte redevint une jolie jeune fille qui épousa le griot.