“La poésie est à la fois une cachette et un haut-parleur.” Nadine Gordimer
Ecoute le message de l’ Afrique lointaine et le chant de ton sang (Léopold Senghor)
Les continents se réfèrent à des valeurs différentes :
la pensée en Europe, la parole dans le monde Arabe, le geste en Inde, le signe en Chine et au Japon, le rythme en Afrique.”

    Choisir un nombre de 7 à 21

    Lister 2 noms communs évoqués par l’Afrique pour chaque lettre d’AFRIQUES’

    Ecrire une rime pour chacun des noms communs listés.

    Numérotez vos mots

Vaste continent aux richesses multiples, terre de contrastes, l’Afrique inspire les grands auteurs et nourrit leurs rêves d’ailleurs et d’exotisme. Sous le soleil de la savane, au cœur de la nature luxuriante de la brousse, la diversité des animaux sauvages et des paysages offre un ravissement certain. Car le continent africain ne rime pas nécessairement avec sécheresse, chaleur et famine. Partez à la découverte de cette région du globe, de ses peuples et de ses beautés noires.    La 19e édition nationale du Printemps des poètes, du 4 au 19 mars 2017 se tiendra sur le thème: «AFRIQUE(S)». Ce 19e Printemps des poètes invitera à explorer le continent à travers la poésie africaine francophone. Les poésies de Tahar Ben Jelloun, de Léopold Sédar Senghor, d'Aimé Césaire, d'Abdellatif Lâabi et de tant d’autres auteurs trouveront, dans cette 19e édition, l’écho que mérite la poésie africaine. Entre autres manifestations Samedi 11 mars, 15h « Le chant des possibles : un livre en live, concert littéraire de Slam, poésie, chant et musique de Marc Alexandre Oho Bambé, dit capitaine Alexandre(en hommage à René Char), lauréat, en 2015, du Prix Paul Verlaine de l’Académie Française. Poète tambour, poète slameur,  né à Douala, perpétuant les quêtes essentielles de ses maîtres à penser et professeurs d'espérance, lignée d’auteurs humanistes : révolte contre toutes les injustices, la quête et le refus de vivre « les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur ». Un poème est d'ailleurs consacré à Césaire "dont la négritude est / Un poing fermé / Et une main tendue" :

"Ave Césaire"
"Toi
Dont le tempo des mots claque
Comme autrefois
Le fouet
Sur les corps maigres
Des nègres décharnés
Sur lesquels s'acharnaient
Des maîtres insensés."

Le slam, kesako ?

Le slam, décline une certaine idée de la poésie. Il est démocratique au sens où il suppose que «tout le monde est virtuellement poète». Il s'agit néanmoins d'émouvoir l'auditoire par les mots. C'est un art d'improvisation poétique qui retrouverait donc la tradition médiévale perdue de la chanson des troubadours ou débat entre plusieurs poètes. Le slam fait resurgir la rime mais dans un état minimal. Né d'une idée du poète américain Marc Smith en 1986 dans le but de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses1, le slam prévoit des règles minimales, laissant une grande liberté au participant. La discipline repose sur les talents d'orateur, et tend parfois vers le sketch humoristique ou le stand-up. Le mot signifie non seulement « tournoi », mais aussi «claquer ». Né aux Etats-Unis, le slam s'est démocratisé en France et a été popularisé par Fabien Marsaud plus connu sous son nom de scène : Grand Corps Malade. Son histoire a tout de la belle poésie : ses rêves d’une vie dictée par le sport s’effondrent en même temps qu’un accident qui lui paralyse les jambes durant deux ans. Il découvrira le slam en 2003, où il dira Cassiopée, son premier texte. C’est en référence à ce handicap (et ses 1,94 m !) qu’il choisit son surnom. Considéré comme un moyen de liberté d’expression, le slam se pratique sur les planches, avec certaines règles : par exemple, un texte par passage, possibilité de traiter n’importe quel sujet (mais en utilisant ses propres textes), interdiction d’utiliser un instrument de musique ou fond sonore, etc.  On considère que le slam est un mouvement artistique porteur de valeurs : ouverture d'esprit, partage, liberté d'expression et dépassement des barrières sociales.

Consigne d'écriture :  En utilisant tous vos mots ou certains d’entre eux, écrire 
soit du slam, 
soit une sextine (ou quinine..), 
soit une chanson avec refrain 
sur le thème du mot correspondant au nombre choisi en y incorporant une ou plusieurs des citations : “Assimiler sans être assimilé.”De Léopold Sédar Senghor  - “Vivre déraciné, c'est vivre l'enfer.” De Peter Abrahams / Les Noirs  - Le gros baobab a eu pour mère un pépin. Citation africaine ; Pensées et proverbes wolofs (1825) - Qui monte en haut d'une termitière, ne dis point de mal des termites. Citation africaine ; Proverbes batékés du Congo (1822) - La chance n'est pas comme un pagne (étoffe) qu'on met et qu'on enlève. Citation africaine ; Proverbes batékés du Congo (1822) - “Notre cerveau est comme un petit village d'Afrique victime de l'exode rural ; il y a des cases vides.” De Jonathan Muchemblé - Les dents sont l'ange gardien de la bouche. Citation africaine ; Pensées et proverbes wolofs (1825)

 La sextine 

est une forme poétique, composée de six sizains, dont les mots en fin de vers restent les mêmes, mais répartis selon un ordre différent : mathématiquement parlant, il s'agit d'une permutation d'ordre 6. La première sextine est l'œuvre du troubadour Arnaut Daniel au xiie siècle. Forme particulière du canso, elle fut notamment utilisée par Dante et Pétrarque, qui fixèrent son nom, puis Luís de CamõesEzra PoundJoan Brossa et Louis Zukofsky. Système de la sextine selon Arnaut Daniel. À gauche, l'ordre des rimes de la première strophe. Au centre, le système de rotation des rimes appliqué à chaque strophe. À droite, l'ordre des rimes des cinq strophes suivantes.     L'Oulipo s'est également emparé de cette contrainte. Raymond Queneau la généralise en inventant la quenine, modifiant le nombre de strophes, Oskar Pastior l'étend aux syllabes et phonèmes avec sa minisestina (mini-sextine)4Ian Monk la combine avec les mots nombrés pour les « monquines »5, et Hervé Le Tellier se base sur elle pour la structure de son livre La Chapelle Sextine.
Pour faire plus court que la sextine, utilisons la quenine ou quintine sur le même modèle à savoir : 5 strophes de 5 vers et un tercet selon le schéma :  1 2 3 4 5  -   5  1  2  3  4   -    4  2  1  5  3   -   3  1  4 5  2   -   2  4  3  5   1. Dans le tercet, les 5 mots se retrouveront dans un ordre indifférent.   La quatrine, sur le même modèle que la sextine et la quintine (quenine), comporte 4 strophes de 4 vers et un tercet selon le schéma : 1ère strophe : 1 2 3 4    -   2ème strophe : 4 1 2 3   -   3ème strophe : 3 4 1 2    -   4ème strophe : 2 3  4 1  Dans le tercet, les 4 mots se retrouveront dans un ordre indifférent.

Ecrire une chanson

"Le propre de l’art, c’est de ne pas avoir de règles". Pour écrire une chanson, il faut beaucoup d’imagination, partir d’un thème qui vous touche, d’une expérience personnelle ou vous inspirer d’une émotion, d’une revendication, d’une œuvre d’art, d’un film. Après le choix du sujet, créer un petit refrain qui résume l’ambiance et le thème, en général court, pas plus d'une demi-douzaine de rimes. Utiliser un dictionnaire de rimes et de synonymes pour éviter des répétitions maladroites et améliorer le rythme du phrasé.