Une étape, le Paradis ? Stop ou hop ? Et l'ultime xérès pour le dernier apéro !

Mais notre besoin est grand d'immensité. Une découverte… elle en était devenue verte la pitchoun.

Au cours de la semaine elle avait fait un repas de crapaud. En court bouillon. Le soir. Avec comme ingrédients le tonnerre et les éclairs. C'est clair.

Un sésame pour le Paradis ! L'éternité c'est pour combien de temps ? Au Paradis si t'as pas un radis tu peux penser qu'on t'ouvrira la porte ?

De nuit comme de jour, on est pour, ou ???

Cauchemar ou rêve ?La mignonne s'affaire. Crève se dit-elle. Elle aimerait voler avec Eole pour une croisière partie hier. Sa certitude vacille. Que choisir ? Son orgueil vole comme une feuille dans l'ouragan des questionnements.

Ferme les volets petite. Les galets volent comme des nuages.

Le Paradis n'est pas pour toi.

Rose est la pause, chic. Scander toujours le même laïus n'est pas ta solution.

Arrêt. Prêt ?

Quel charabia. Mets le soleil dans ta tête. Écoute le clapotis sur la plage. Entre en toi-même ! Ceci n'est pas un gage. Dans ton iris, je vois la guérison. Jette ta cargaison.

La jeunette, trop mignonne pour être enfermée, même au Paradis.

Mon épanouissement, dit-elle au hibou mal réveillé, c'est ma personnalité et non une

éventualité.

Au diable le nihilisme,  le vide est menaçant !!!

Un bout de miroir dans la cabane. Pas une ride.

Alors ma belle se dit-elle, tu as tout le temps. Carpe diem, ici et maintenant. Et avec les manants, ensemble, tous, tu riras sous la lune rousse.

Finie l'attente, un croche pied aux interrogations. Un pied de nez à la question existentielle.

Elle va inviter les animaux de la forêt pour une veillée, coin cheminée. Bien arrosée, bien animée.

L'élan de son cœur l'étourdit. Au diable le Paradis !

Elle ouvre la porte à la rencontre. Contre  qui vais-je me lover ? Quelqu'un de neuf, comme l'an.

Venez, tous en rang, c'est idéal. Quelle utopie. Non chante la pie. L'amour, le partage.

Prenons la route, mon chemin de vie nécessite votre avis.

Allez, venez tous autour de moi. Le Paradis …… même pas en rêve !!!!!!!!!