16 février 2018

LA MAÎTRESSE D’ÉCOLE

Debout, au portail, elle attend patiemment. Une écharpe sur son cou gracile lui fait chaud au cœur. Sa première rentrée. Finies les vacances , la danbaire sous la lune, l'insouciance. Elle a les jambes coupées, les nerfs à fleur de peau. 30 gamins à éduquer, en faire des têtes. Elle soupire… Si j'étais une tête, je serais  bien pleine parce que peut-être pas bien faite. 30 gamins. Leur apprendre à lire, à écrire. Elle a peur. Ses fesses font bravo. Le directeur lui a dit : « avoir les pieds sur terre ». Ouais.... [Lire la suite]