24 décembre 2019

Atelier d’écriture PLUMALIRE du 17/12/2019

Les vagues puissantes de Saint-Jean-de-Luz frappent la plage, tandis que mon corps de rêve se faitmasser dans tous ses recoins par une femme au doigté extraordinaire.« Enfin un corps de rêve, faut pas rêver » me fit la masseuse. « On n’y est pas encore »J’imagine qu’il me faudra encore 3 séances d’hydrojet, quelques douches sousmarines ainsi qu’unbain hydromassant pour atteindre cet objetif ambitieux. Avec tout cela, vous aurez la sensation deretrouver votre corps de jeune homme, mais soyons réalistes monsieur, ce... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2019

Atelier d’écriture PLUMALIRE du 05/11/2019

Image choquante que ce cerf en feu ! La taïga s’embrase soudainement au passage du noble animal.Son brame profond fait reculer le quidam. Les terres résonnent, le chasseur trébuche et même lerenard est totalement effrayé.Alors image spectaculaire saisie par le photographe ou complicité sournoise de photoshop ? Au fondpeu importe, le choc est là. Violent, insoutenable, perturbant. Qu’as-tu mérité, être des domainesroyaux pour mériter un tel chatiment ? Les questions se bousculent aux confins de mes synapses.Comment... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2019

dispute

Elle se rapprocha avec un chien qui bavait. Il marchait avec indolence, la tête dans les étoiles. Il avait lu toute la nuit mais ce qu'il lut était soporifique. Il n'avait pas dormi. Il s'était levé puis s'était décidé à s'habiller. Au loin, des cris d'enfants l'avaient décidé à sortir; maintenant ils se rapprochaient l'un de l'autre. Il chercha dans sa tête quelque chose à lui dire pourquoi pas du Shakespeare ou pire du Verlaine. Elle était rentrée tard, la réunion avait duré. Dans sa tête bourdonnaient des mots, des formules, des... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2019

Atelier d’écriture PLUMALIRE du 26/11/2019

Le chien qui s’était échappé du dog kennel avait embarqué des saucisses et de la choucroute poursubvenir aux besoins de sa compagne. Ce n’était ni un Walt Disney, ni une mauvaise aventure, maisbien ce stupide rêve qui hantait chacune de mes nuits depuis cet accident. Ce traumatisme étaitancré dans mon cervelet. Impossible de m’en défaire. Et pourtant la vie trépidante aurait du me faireoublier ce songe, somme toute très basique.Les samedis soirs et les nuits qui suivaient étaient toujours torrides. Alors pourquoi saucisse,choucroute... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]