19 janvier 2020

Club de Jazz

Je l’observais furtivement, adossé au bar, son regard posé sur son verre de whisky à peine entamé. Un vacarme sans précédent retentit, je sortais de mon sommeil en nage. Le rêve inlassablement se répétait, toujours cette même musique entêtante rythmée par les percussions et les inspirations du saxophone. Et toujours elle, au loin, presque floue, cette obsession m’envahissait depuis plusieurs semaines tel un fleuve emportant tout sur son passage. Son visage restait flou, impossible de savoir si elle était jolie, seule émanait une... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]