03 décembre 2017

Gamin.... Abécédaire

ATELIER N°3-ABECEDAIRE -17/10-J.HANKARD SUR LE THEME DU MOT « GAMIN »EN INTEGRANT LES MOTS LIBELLULE, EPHEMERE, ETOILE, TENDRESSE, EXTASE , KALEIDOSCOPE, VANITE ET LA PHRASE « L’HOMME MARCHE PENDANT DES JOURS ENTRE LES ARBRES ET LES PIERRES OU L’ŒIL S’ARRETE RAREMENT SUR QUELQUE CHOSE, ET SEULEMENT QUAND IL A RECONNU LE SIGNE D’AUTRE CHOSE » ET EN SE SERVANT DES MOTS DU RESERVOIR Apprendre, apprendre et encore apprendre c’est la mission d’un gamin dans la vie, qu’elle soit éphémère ou pas. Bien lui en prend s’il... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 janvier 2016

Rien ne sert de courir il faut partir à point.

Un poète était amoureux d’une reine. A son tableau de chasse manquait une altesse. Dans son délire lui vint une idée de génie: se faire élire par la belle potelée en titillant sa gourmandise et son penchant pour la botanique. Sa faiblesse de poète était de toujours reporter aux calendes grecques tout projet qui ne concernait encre, buvard et parchemin. Tout le reste lui paraissait barbare. Là, pourtant, il se fixa la limite d’une année pour aboutir dans son ambitieux projet, entre premier rencard et glorieuse conclusion. Il se... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 janvier 2016

Le pinson, l’orfraie et l’élan

En juin, selon le calendrier, dans un endroit décalé, 3 animaux devisaient. Le pinson dit :    que faisons nous ici  ? Je ne sais, répondit l’orfraie, mais il nous faut partir ! Oui dit l’élan mais pour où ? Peu importe reprit l’orfraie, mais vite pour retourner chez nous, sur terre. Difficile dit le pinson, nous ne savons pas où nous sommes ! « Avec cette froidure de février et cette odeur de charnier putride, je pars dit l’orfraie en criant » Le pinson rit : « il va... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 mai 2015

L’origine des océans

Chez les étrusques il est une légende ancienne qui raconte la création des océans et des marées. Un dieu amiral jaloux d'un dieu général décida de créer de l'eau ; il le fit fut content et vit qu’il restait des îlots.  Il réfléchit et se dit que pour aller de l’un à l’autre il manquait quelque chose ; il créa les vaisseaux. Il fut content mais réalisa rapidement qu’ils n’avançaient pas :  alors il créa la proue,   la carène,   le hauban,  la soute,  la passerelle et fut content ….... [Lire la suite]
20 mars 2015

L’argousin le poussin et l’engoulevent

Un beau matin le gouverneur de l’île de Socotra, englué dans des problèmes de panislamisme reçut un message d’un dragueur de mines l’informant d’une bataille d’animaux au large de l’île. Dans son entourage, son épouse était à un vernissage, son cousin cuvait l’anis ingurgité la veille, il réfléchit et fit preuve de pragmatisme : «  je vais envoyer mon argousin même s’il est plus proche d’un sinanthrope que d’un homo erectus, il se débrouillera.   L’argousin prit un bateau dont le vernis avait à peine séché (ce qui lui... [Lire la suite]
14 décembre 2014

Bleu

Echappé de l’hippodrome , un cheval, le nez au vent, la narine frémissante arriva à l’hôpital en faisant du tintamarre. Devant lui, un babouin à la chute de reins bleue et éminente attendait ; il se mit dans le rang pensant, en argot, au bourre pif  qu’il lui mettrait bien tout en faisant un pied de nez ! Un coup de poing ganté de cuir aurait fait l’affaire mais une vipère estivale amenée par le Samu débarqua la narine en croûte !   Zen ,l’infirmière toute de bleu vêtue surgit tel un esquif sur... [Lire la suite]
17 février 2014

LE COBRA

Le Cobra ( conseil d’orientation des branleurs régulièrement absents ) prend le TGV . Les roues du TGV faisaient un bruit d’enfer, on aurait dit un verrou qui claquait ou un tatou qui frottait ses plaques. Le Cobra était en réunion journalière ; un se grattait le cou,  l’autre jouait avec un scoubidou un autre essayait de mettre un écrou dans un trou et un dernier se cherchait des poux  !  Je ne vous parle pas de celui à tête de gnou jouant du bignou ni même de celui à tête de bœuf aux bajoues bien rebondies. Une vraie... [Lire la suite]
17 février 2014

BLEU

                                                        Echappé de l’hippodrome , un cheval, le nez au vent, la narine frémissante, arriva à l’hôpital en faisant du tintamarre. Devant lui, un babouin à la chute de reins bleue et éminente attendait ; il se mit dans le rang pensant, en argot,  au bourre pif  qu’il lui mettrait bien, tout en faisant un pied de nez ! Un coup de poing ganté... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,