01 juillet 2019

SENSUALITE

Douceur, c’est la sensation qui me vient après cet après-midi de labeur dans les champs. La sieste  a été salutaire dans cette heure chaude d’été. La présence de la montagne souveraine calme mes sens échauffés. Le bonheur du geste juste et l’ardeur à l’ouvrage furent mes Everest en ce mercredi ! La tiédeur, maintenant, dans ce crépuscule naissant qui se nimbe de garance, de parme et d’or, gagne mon cœur. La simplicité du moment et la liberté d’être qui m’accompagnent, sont toute ma force. Dans ces ascensions quotidiennes... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 décembre 2018

Portrait du narrateur

Je suis né dans une isba sur les bords du lac Baïkal. Mon grand-père, un scrogneugneu malicieux élevait les abeilles et m’initia très tôt à l’écoute des arbres et des animaux. Mon compagnon de jeu était un isatis malin et mordant avec lequel je passais mes heures. J’étais vif, malingre et heureux. J’avais hérité des yeux myosotis de ma mère.  Fille-mère, elle s’enticha d’un français passé par là, me mit dans sa valise et m’emporta dans ce pays lointain pour vivre auprès de cet homme qui devint mon père. Habile de ses mains, il... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2018

Mon grand-père

Je suis né dans une isba sur les bords du lac Baïkal. Mon grand-père, un scrogneugneu malicieux élevait les abeilles et m’initia très tôt à l’écoute des arbres et des animaux. Mon compagnon de jeu était un isatis malin et mordant avec lequel je passais mes heures. J’étais vif, malingre et heureux. J’avais hérité des yeux myosotis de ma mère.  Fille-mère, elle s’enticha d’un français passé par là, me mit dans sa valise et m’emporta dans ce pays lointain pour vivre auprès de cet homme qui devint mon père. Habile de ses mains, il... [Lire la suite]