10 décembre 2018

Eze village

Perdu entre ciel et mer, le petit village d’Eze se dessine dans les premières lueurs de l’aube. Point de plaine à l’horizon mais un électrocardiogramme de roches, rempart naturel aux invasions passées. En l’absence de tout bruit à cette heure matinale, mes sens sont en éveil. Un rapace plane dans l’espace et me montre telle l’étoile du berger, le sommet du village. Le bourdon m’envahit devant l’immensité de la tâche et je traîne pour gravir sans écueil cette thébaïde qui s’offre à moi. Une fois l’effort accompli, ma déraison cède... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2018

Le jardin exotique

Dans l’aurore bleue pâle du petit matin, le jardin, bien qu’il restât exotique, n’était pas aussi coloré qu’en pleine journée. Les reflets violets, roses et parme de la nuit qui s’éteint lui donnaient un côté mystique. Un ruban de marche ocre serpentait au milieu de masses vertes et jaunes éteintes, les séparant telles des portions d’une nation dessinée au sol. J’errais sans but dans ce bastion du village, ce haut lieu culturel et touristique, qui semblait en perdition sous l’action de la banalisation de ses attraits. Soudain telle... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2018

Une folle aventure dans un boudoir

Dans ce rêve merveilleux, la chronologie du temps n’est pas respectée. Hugo avait ceci de fabuleux,  c’est qu’il savait lier l’imaginaire au réel. Quant à Dali, son univers fantasmagorique, savait plonger l’observateur dans un monde où la logique vacillait très vite. Clovis se consolait tout juste avec son vase. Pour sa part, Henri IV achevait de mitonner sa poule au pot. Par un hasard étrange, ces 4 personnages furent réunis dans le boudoir d’un ancien château fort. Ils devisaient à présent de l’avenir de la valetaille et des... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2018

SAFARI

L’été sera splendide au Bois Neuf, enfin bon, on espère parce que l’année dernière c’était plutôt nul. Pour le coup, les filles portaient des ras du cou et on leur voyait à peine les chevilles. Alors splendide, on verra ; la grenouille locale semble généralement enrhumée. Olsberg n’était pas spécialement ordonné mais il tentait l’inventaire de tous les personnages qui se promenaient sur cette place lors de cet été resplendissant. La foule errait dans tous les sens. L’hôtel surplombait la place. Il va pleuvoir,... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2018

Mon imaginaire - Boule de neige

Otez vos us noctambules Galants de nuit qui déambulent. Nymphéas pourprés, tombez vos élégantes ridules Tournesols mystérieux, vous régnez comme Hercule Fleurs, vous m’entraînez, oh lointaine péninsule Nénuphars, vos feuilles généreuses ondulent Clitorea sombre au crépuscule ! Pétales, étamines et pistil, vous tapissez mon imaginaire Pivoines de Chine aux teintes incendiaires Vous illuminez mes rêves téméraires Chaque jour se fait promesse littéraire… Etienne Koch
Posté par plumalire à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 décembre 2018

Un nid d’aigle nommé Gourdon - Atelier 4

Je connais un nid d’aigle perché dans la montagne qui a pour nom GOURDON malgré son absence de goudron ! On ne sait pas d’où vient ce nom qui n’a rien de provençal en apparence. Chacun dit la sienne au village. Pour certains, c’est une déformation du bourdon, l’énorme cloche de l’église qui sonne seulement quand elle l’a décidé. Le mot bourdon dans la bouche des peureux est devenu Gggggourdon ! Pour d’autres, le nom vient d’un parfum mystérieux créé par un roi à la réputation espiègle. Cette fragrance embaume encore... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

20 novembre 2018

La forêt vierge de Sachem

la forêt de Sachem Voici ce qui fut ici dans la forêt de Sachem, cela sera ou ne sera pas. Au temps jadis un haubergier transportait un canard dans une cage garnie de clous, suivi de son gamin ayant sur le dos une hotte remplie de kombu, le fouet des sorcières. Le brouillard intense s’épaississait et dans la forêt régnait une atmosphère de secrets. Au bout de la forêt une sittelle chanta pour son amie dans le verger des bergamotes où se cachait Benjamin, le lutin des fruits. Ce lutin aimait longer la rivière qui traversait la forêt... [Lire la suite]
08 novembre 2018

Bairols

Beau village perché du Haut-Pays Aux couleurs chatoyantes de l’automne Inspire le poète, le peintre de ton atmosphère Redonne de la vie, du souffle aux assoiffés de nature Ose montrer tes beautés, tes secrets Laisse venir à toi les amoureux de la vraie vie Soit  bienveillant aux blessés de la tourmente. Balzac t’aimait magnifié Rostand lui t’aimait écharpé Istrati t’aurait à son tour embelli Rodin t’aurait sculpté à jamais Orsenna t’aurait emmené dans ses errances Lulli t’aurait composé un menuet Sully t’aurait bien trouvé une... [Lire la suite]
16 octobre 2018

Eze village

Atelier 4 : Le lieu principal : un village perché des Alpes-Maritimes - 16/10/2018 Eze village Perdu entre ciel et mer, le petit village d’Eze se dessine dans les premières lueurs de l’aube. Point de plaine à l’horizon mais un électrocardiogramme de roches, rempart naturel aux invasions passées. En l’absence de tout bruit à cette heure matinale, mes sens sont en éveil. Un rapace plane dans l’espace et me montre telle l’étoile du berger, le sommet du village. Le bourdon m’envahit devant l’immensité de la tâche et je... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2018

Mon jardin exotique

Dans l’aurore bleue pâle du petit matin, le jardin, bien qu’il restât exotique, n’était pas aussi coloré qu’en pleine journée. Les reflets violets, roses et parme de la nuit qui s’éteint lui donnaient un côté mystique. Un ruban de marche ocre serpentait au milieu de masses vertes et jaunes éteintes, les séparant telles des portions d’une nation dessinée au sol. J’errais sans but dans ce bastion du village, ce haut lieu culturel et touristique, qui semblait en perdition sous l’action de la banalisation de ses attraits.  Soudain... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 18:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,