25 septembre 2019

une femme, un homme

Edna marchait dans la rue avec son sac à provisions quand elle dépassa l’automobile. Il y avait une pancarte sur la portière : « Je cherche une femme ».  Cette automobile, elle la croisait tous les matins en revenant du marché. Jo, le chauffeur, lui était devenu familier. Ils avaient même pris l’habitude de se saluer. Un jour, ils iraient boire un café, flâner main dans la main, Edna se prenait souvent à espérer. Cette pancarte « Je cherche une femme », c’est la première fois qu’elle la remarquait. Quelle... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 septembre 2019

Solitude

SOLITUDE 17 Septembre 2019 extraits de la Solitude de Bukowsky. Edna marchait dans la rue, avec son sac à provisions, quand elle dépassa l'automobile. Ily avait une pancarte sur la portière « je cherche une femme ».Elle se mit à trembler, nerveusement, serrant contre elle ce vieux cabas, vide.. une fois deplus. Le porte-monnaie, vide aussi !Arrivée devant la voiture, elle se mit à rêver. Et si c'était LUI ? Lui . Oui bien sûr, lui, quicherchait une femme. Elle, bien sûr .Mais, que signifie le mot femme ? Femme : un être humain, une... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2019

Chronique mortuaire

Il était arrivé la veille sous un grand chapeau élimé Longé le lourd lavoir en calcaire déformé  Un curieux rayon de soleil l’éveilla. Le bruit d’une tasse qu’on déplace l’agaça. Ils étaient dehors au coin de l’épicerie. Il descendit les marches qui grimaçaient sous son poids. Puis vira se frottant aux tables qui ravageaient la salle. La porte claqua, le chat glissa sous le comptoir. Depuis la colline un vent nerveux dégoulinait. Il remonta le store sans crier gare ! Dehors le grand pin prisonnier de bitume s’ennuyait. Les... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2019

Allez applaudir notre amie Danièle Duprez - " Petit boulot pour vieux clown" l'Escarène salle des fêtes dimanche 1 er septembre

" Petit boulot pour vieux clown" de MATEI VISNIEC à l'Escarène salle des fêtes dimanche 1 er septembre à 15 heures  Trois vieux clowns qui cherchent du travail se rencontrent dans un théâtre où ils sont venus passer une audition. Jadis, ils ont travaillé ensemble chez Humberto. La joie des retrouvailles fait bientôt place à la dispute car le théâtre n'offre qu'un seul "poste de vieux clown". Peu à peu, les trois vieux copains deviennent trois gladiateurs tragiques des temps modernes qui luttent pour survivre tout en se... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 juillet 2019

BIENVENUE à Catherine qui va ANIMER les Ateliers d'Ecriture PLUMALIRE

Les Ateliers d’Ecriture Plumalire existent sous forme d’Association Loi 1901 depuis 2003 et j’ai eu le privilège et le grand plaisir de les animer jusqu’à présent. Ayant décidé de passer le flambeau, Catherine Lavèze a accepté d’animer les Ateliers d’Ecriture Plumalire. Elle est pétillante et saura animer avec fougue. Son caractère enjoué apportera un regain de jeunesse aux Ateliers d’Ecriture Plumalire. Un immense MERCI aux participantes et participants qui ont contribué à faire vivre Plumalire et qui y ont apporté leur joie... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2019

Complicité

Sur le pastel, un village suranné dévale la colline. Deux paysans y évoquent leurs souvenirs d’adolescents et leur complicité retrouvée réveille la malice de leurs cœurs rebelles de jadis.  Comme le destin les ravit ! Apres cinquante années loin de sa cité , celle qu’on surnommait «  la petite princesse à la robe de satin »est revenue dans son pays natal adoré. Et dans ce paysage de douceur semblable à une aquarelle, au pied des bâtisses, ils se sont retrouvés dans la tranquillité du jardin soudain enchanté.... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2019

LE CLOCHER A DISPARU

Atelier d’écriture PLUMALIRE© RAP Rythme And Poetry du 30 avril 2019  Ecrire une disparition insolite (j’ai choisi le clocher) dans votre village.  Dong résonna le bourdon en fonte ductile La cloche réveilla les femmes infertiles Songes et serments tapissent le passé sombre J’entends au loin des pas étranges dans l’ombre Son hyalin et tonalité cristalline Ce vieil hangar est l’antre de Roseline Bizarre ce sentiment de vie éternelle Alité, je prie Sainte Rita, c’est un rituel Je ne bouge pas d’un iota ; pas vraiment... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2019

SENSUALITE

Douceur, c’est la sensation qui me vient après cet après-midi de labeur dans les champs. La sieste  a été salutaire dans cette heure chaude d’été. La présence de la montagne souveraine calme mes sens échauffés. Le bonheur du geste juste et l’ardeur à l’ouvrage furent mes Everest en ce mercredi ! La tiédeur, maintenant, dans ce crépuscule naissant qui se nimbe de garance, de parme et d’or, gagne mon cœur. La simplicité du moment et la liberté d’être qui m’accompagnent, sont toute ma force. Dans ces ascensions quotidiennes... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 juillet 2019

UN METIER DE VISIONNAIRE

Assise sur le rocher où elle avait grimpé en faisant de l’escalade, elle tâcha d’oublier la calade à affronter pour en redescendre, et elle admirait Roquebrune. Le village était suspendu comme sur une toile peinte tendue, où les nuages naviguaient comme des voiles entre les tours si nombreuses que Phèdre elle-même s’y serait perdue. Quel boulot ce serait de faire revivre la manifestation fantôme de ce château en ruine ! quelle solution adopterait-elle pour échapper au syndrome bien connu du galérien de chantier ? Son esprit... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2019

LA BEAUTE DE LA MER /PRINTEMPS DES POETES

On a tellement décrit la beauté de la mer Eau réfléchissante, merveille rayonnante Ecume moutonnante, image résonnante Tableau voyeur d’un voyageur amer   Qu’on oublie la frayeur qu’inspire une tempête Dans les voiles et l’ombre de la nuit La goélette n’entend plus que son bruit Bateau à la merci d’une vague qui inquiète   Une brume rousse fait cesser la folie Puis un nuage agite un chiffon blanc Et annonce enfin du voyage l’harmonie   Le crépuscule moussant d’une toison d’or Le soleil reviendra de... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]