01 avril 2018

DYMIS : Boule de neige - Quatrine

En écrivant en vertical, «Ardeur» mettre dans une 2ème colonne les noms évoqués par le mot du premier rang, puis dans une 3ème colonne une rime avec les mots de la 1ère colonne, puis dans une 4ème colonne un verbe, puis dans une 5ème colonne un adjectif. Si possible ces mots commenceront par la lettre du mot de la première colonne pour chaque ligne. Agapanthe               ... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2018

LES ECERVELES (Rap)

Ecervelés, vauriens, Voilà bien ce que sont nos politiciens ! Ils promettent monts et merveilles A tous les benêts fêlés A tous les décérébrés incapables de penser ! ********** REFRAIN Tous vauriens Nos politiciens Tous fourbes Ils ne visent que les courbes ! ********** Incommensurable déconvenue Si tu les apostrophes C’est la catastrophe ! Ils ne savent que mentir Ignorent ce que prévenir veut dire ********** REFRAIN *********** Rassemblons-nous ! Forts de notre union Bien émoustillés Nous pourrons... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2018

SAUDADE

J’ai la saudade Quelle salade ! Ça va pas la tête ? Pas d’ambivalence Je plombe l’ambiance ! Je suis moche ! Je suis sale ! J’aime pas manger ! J’aime pas la marche Et encore moins la mâche ! Je suis une tête brulée ! Mais aimer, Etre cul par-dessus tête, Perdre la tête, Sauter de joie, Animer l’atmosphère ! Pas de luxure ! Plutôt la lecture ! Lire pendant me loisirs, Etre loyal, Ne plus être sale ! Voilà mes plus chers désirs ! Hélas dans mon... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 avril 2018

FLAMENCO

Elle danse, elle danse, malgré son agacin Ne jamais s’arrêter ; il faut gagner son pain Toute habillée de rouge J’admire comment elle bouge La souplesse de sa danse Me plonge dans une transe Subjugue par sa grâce Je la suis à la trace Enivré par sa passion Je loue la création De cette belle fougueuse Et sa tête capricieuse Virevoltant avec énergie Elle illumine ma vie Au son de sa musique Je me sens moins classique Elle chauffe mes castagnettes A chaque pirouette Je partirai en Espagne Je quitterai ma campagne ... [Lire la suite]
12 mars 2018

MA DOUCE ETOILE

Dans l'immensité du ciel sombre Tu caresses mon âme de lumière Je te vois scintiller dans l'ombre Tu réchauffes mes paupières   Avant toi, je tombais dans un puits De mélancolie, de rage et de folie Tu m'as ôté le poids de ce lourd voile Quand je t'ai vue, ma douce étoile   Tu m'as dit ose Tu m'as dit aime Tu m'as dit grandis Et moi je revis   Tu m'as apaisée face au vide de l'immensité Tu me redonnes le sourire pour l'éternité Mon cœur bat à tes côtés Je ne saurais comment te remercier   Tu... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2018

HAÏKU

Traine sur un pied  Tranches de vie sont pourries Demain même sort !   Sel colle à ma peau La mouette plane entre deux eaux Alors vogue rafiot !   Le vers se tord d’aise Mes grolles torturent le feuillage Soudain la terre gronde.   Vent d’Hiver glace Température moins zéro Vin chaud à gogo.   Allumé le feu Mon esprit se consume Mes pensées fument !   Boules en métal Montent puis vont dévaler Tout ça pour faire tilt !   Il s’envoie en l’air Pour prendre un grand... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2018

COEUR

Il régnait dans cette sombre pièce un sacré souk. Je devais partir mais pas avant d’avoir pris mon jus d’orange. Nom d’une vache les étoiles s’éteignent à l’aube. Alors pourquoi ne pas prendre également un verre de vin Courir au clair de lune me semblera plus facile Mais non puisque les étoiles s’éteignent à l’aube. Vin + orange ça fait un drôle de mélange Je sortis en pensant que j’avais certainement une drôle de bouille Tant pis il n’y avait plus qu’à compter sur la débrouille Et pourquoi ne pas aller prendre un bon verre... [Lire la suite]
12 mars 2018

ABECEDAIRE SUR LE THEME DU MOT « GAMIN »

Apprendre, apprendre et encore apprendre c’est la mission d’un gamin dans la vie, qu’elle soit éphémère ou pas. Bien lui en prend s’il trouve sur sa route une bonne étoile et beaucoup de tendresse. Comme devant un kaleidoscope il n’a que le choix de s’immerger dans ses aspirations. Derrière ces portes ouvertes il a un devenir formidable et devra être inventif car « L’HOMME MARCHE PENDANT DES JOURS ENTRE LES ARBRES ET LES PIERRES OU L’ŒIL S’ARRETE RAREMENT SUR QUELQUE CHOSE, ET SEULEMENT QUAND IL A RECONNU LE SIGNE D’AUTRE... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 mars 2018

Rencontre dans la nuit

Le page  et la corde en plumes d’aigle Dans l’immensité illimitée de l’univers brille la lune qui observe avec tendresse Uranus entourée d’astéroïdes. Un nuage usurpateur galope à une allure décidée, en se trémoussant, vers un rayon de lune qui répond à l’appel de l’aigle.  Dans un sursaut de rire, une étoile qui provient des rencontres d’éléments allotropes saute et galope vers une corde en plumes d’aigle comme sur une balançoire. Cette corde en plumes d’aigle, un page la recueille dans une éprouvette avec étonnement sur... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
11 mars 2018

AUTOBIOGRAPHIE

Dans cette histoire, j'étais l'autre. Dès le début, j'laissais pas d'trace. Sur les sentes, tout derrière moi, on voyait rien. C'était drôle, même sur photo on voyait pas d'image. Je faisais le pitre j'mettais une mitre mais rien à faire, ça n'imprime pas. Un peu plus vieux, j'me suis dit " tiens, j'vais faire flic, et même indic, vu qu'on m'voit pas". Au démarrage tout allait bien. On disait" tiens, voilà l'baron, déguingandé, comme un héron, avec sa huppe ". Et puis voilà, l'moment passé, j'ai disparu, comme un orage qui efface... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 09:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]