15 septembre 2008

Arbre Généalogique : L’art nouveau

Les voyages à thème offrent de nombreuses découvertes. Effectués dans un musée, ils permettent de préciser le style à découvrir et offrent ainsi de nouveaux contacts. L’émotion suscitée par un tableau sur des voiliers en haute mer sera totalement différente de celle offerte par un tableau sur des vignobles au bord d’une forêt caressée par les tempêtes. Les tableaux nouvelle vague conçus au début du siècle dernier, à l’époque de l’art nouveau, offrent un style bien particulier, reflet d’une civilisation empreinte d’humanité. On... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2008

Arbre généalogique : En Train

Que choisir ? Voyage en avion ou en train ? Les deux ont leurs agréments et leurs défenseurs. L’avion, après le passage plus ou moins long à l’aéroport, permet de découvrir le ciel avec ses vagues de nuages aux crêtes ressemblant à de la crème Chantilly. L’avion semble faire du surf dans cette immensité à l’horizon toujours repoussé. Il nous emmène vers des îles de vacances où poussent des cocotiers, des avocatiers, où se languissent des belles en paréo et des bellâtres en sombrero. ça, c’est la force de l’avion qui semble... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Pourquoi la mer est-elle bleue ?

La marée et son odeur iodée est repartieTandis que l’océan est repris de sagesseEt l’enfant reste debout, face à l’océan. Il admire le ressac et s’en étonne,Une fleur de la dune à la main ;La vague parsemée de diamants l’éblouit. Soudain une onde extravaganteCouvre sa bouche de sel, le rêve s’achèveIl s’agit à présent de cuisine et d’appétit. F. Callet
Posté par plumalire à 06:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Abécédaire : Impressions d’été

Argent qui tinte à la banque et sous la lune,Bleu de la mer qui recèle des trésors,Cerise sur le gâteau des enfants en forme de tirelire,Division du divin métal pour certains,Epineux noyau pour d’autres,Foin de tout cela, voilà les couleurs de l’été !Garance du cerisier qui attire follement les oiseaux,Harmonie des sons, des odeurs, des saveurs,Intenses sous le soleil radieux de la fin de l’école.Jonquilles ultimes, saluant comme à l’armée, ce début d’été.Képis ou bérets remisés pour un temps,Les voici, en partage entre famille et... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Abécédaire : Le tintement des fleurs

Argent au reflet miroitant, Bleu ou rouge sang,Cerise qui fleurit dans mon cœur,Diable ou Dieu, où est le bonheur ?Et dans un champ oublié,Fleuri de mon corps parsemé,Garance, te souviens-tu de moi ?Humilié et vaincu, Immortel pourtant, écoutant lesJonquilles tinter doucement,Karma d’une vie d’avant,Le destin ne m’a pas oublié.Moutarde en graines fleuriesNe me rendra pas la vie,Ou, peut-êtreParmi les fleurs ensanglantéesQue deviendra mon corps martyrisé ?Rien,Sûrement.Tenue ouUniforme, quelle différence ?Vie perdue pour la... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2008

Arbre généalogique - Que choisir ? Avion ou train

Que choisir ? Voyage en avion ou en train ? Les deux ont leurs agréments et leurs défenseurs. L’avion, après le passage plus ou moins long à l’aéroport, permet de découvrir le ciel avec ses vagues de nuages aux crêtes ressemblant à de la crème Chantilly. L’avion semble faire du surf dans cette immensité à l’horizon toujours repoussé. Il nous emmène vers des îles de vacances où poussent des cocotiers, des avocatiers, où se languissent des belles en paréo et des bellâtres en sombrero. ça, c’est la force de l’avion qui semble... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2008

Arbre généalogique :Surprise

Avec le sourire et sans idées reçues, sa générosité apparaissait de façon évidente. Elle respirait la joie de vivre, ponctuait d’exclamations contagieuses le récit d’un séjour lointain dont le départ avait été pour elle, fort particulier. En effet, elle était restée sans paroles lors de l‘échange ébauché avec son voisin de fauteuil dans l’avion. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’elle saisit à nouveau le regard lubrique d’un homme louche et vieillissant qu’elle avait dû éloigner d’elle en appelant la police lors d’une... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2008

XYMBIDOLE

Autrefois, alors que l'évolution des espèces n'étaient pas encore connue, il y avait un pays dans lequel régnait une chaleur intense. Il portait un drôle de nom XYMBIDOLE. Ses habitants créaient d'immenses demeures dans lesquelles le temps n'existait plus. Ce pays avait une capitale extrêmement dynamique et son maire, l'énergique YODUIME, avait eu la sagesse d'écrire un arrêté concernant l'arrivée de voyageurs éventuels naviguant sur MYLOU, la mer qui borde XYMBIDOLE. Ceux-ci devaient leur apporter un objet kaléidoscope qui leur... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2008

Mon petit kiné à lunettes, Mon petit lapin en sucre de lune

Mon petit kiné à lunettes,Mon petit lapin en sucre de lune,Après tes éternuements, je t'envoie cette lettre. Ton humour me rend en parfait accord avec l'amour, le partage entre nous dans le parc, en pantoufles. L'odeur de la haie et des hortensias, le bruissement des oiseaux a la lumière du jour : cette journée était du luxe. La dégustation des oeufs, des olives et de la poule en compagnie du poulain était aussi un moment qui sera une attache dans ma vie.Le tour en hélicoptère, pendant la présence des éclairs ne m'a pas paru une... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2008

Le cercle est donc fermé!

Les yeux bleux d'Aubépne s'interrogeaient. "Quel avenir aurait-elle avec Garuloux ?" Elle l'avait rencontré à un bal. Aussitôt il avait admiré son sourire étrange et son allure de sirène venue d'un autre monde. Grand, mince et facétieux, il l'avait fait rire. Son comportement énigmatique l'avait séduite à tout jamais. Il mimait et imitait ses voisins. Aujourd'hui, elle tirait la langue et fronçait les sourcils. Elle doutait. Comment avait-il su lui plaire ? Elle sortit d'un secrétaire magenta un journal jaune safran.... [Lire la suite]
Posté par plumalire à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]