Une coquette sous le soleil,

Promenait son ombrelle,

Elle se savait très belle

Et avait peur des abeilles.

 

Elégante avec des yeux de jais,

Odorante grâce aux parfums des fleurs,

Elle ne savait à qui donner son cœur,

Et rêvait d’habiter un palais.

 

Un jour elle croisa une rainette

Et voulut lui faire un aveu

En dansant un pas de deux.

 

Rainette lui dit-elle

J’aime un Prince,

C’est le Printemps