Mesdames et Messieurs, je ne voudrais pas vous affoler
Pas d’aveuglement, il y a du rire dans l’air
Et du comique il y en a aussi
Cueillez dans votre jardin un freesia
Aussitôt vous allez y poser votre nez !

Comique ce nez parce qu’il a la passion des freesias ?
Comique ce nez parce qu’il est capable d’apprécier un parfum ?
Comme ce clown qui hume l’arôme d’un pétunia ?
Moi, dans ma tête, je pense que le clown doit être au cirque.
Comique le clown au nez rouge parce qu’il adore le ragoût ?

Ce ragoût préparé avec des animaux sauvages ?
Comique ce cirque parce que le jongleur jongle avec les orques ?
Je me dis que ce jongleur est surprenant.
Il a la tendresse du clown pour les enfants
Elle a le nez fin la tendresse, elle est  un soleil jaune !
Au goût suave et chocolaté.
Mais revenons au clown

Il mène son monde par le bout du nez
Pas question de lui faire l’aumône, les payeurs sont radins
Il mène son monde par le bout du nez

Le nez rouge du clown qui ravit les mômes
Les mômes qui même pendant leur sieste mettent le nez partout

A vue de nez, ces enfants, je les trouve charmants.
Comique mon aveuglement pour les enfants et le cirque !
Comique mon aveuglement pour le clown et les nez rouges
Alors je vais aller au cirque, nez au vent
Sans souffler de l’olifant pour faire fuir les rôdeurs !
Pour rendre leur innocence aux enfants
Pour rendre les nez rouges au cirque !
J’ai moi-même le nez rouge, c’est surprenant !
J’ai beaucoup d’affection pour les nez rouges
Car les nez rouges nous rendent zen.