Ayant vu son portrait au LOUVRE à Paris et ayant été émue aux larmes ‌, je vais vous la décrire telle que je l'ai ressenti.
Tableau peint par Léonard de Vinci , la Joconde resplendit dans une salle du Louvre
Femme au regard énigmatique, yeux en forme d'amandes auréolées de traits parallèles et sombres.
Ses cheveux longs et épais qui  font sa force à la manière  de Samson, tombent tels des branches de châtaignes sur ses épaules.
L'ovale de son visage reflète un certain charisme, celui ci n'a pas échappé à l'artiste peintre qui à réussi a lui dessiner un nez parfaitement harmonisé avec tout l'ensemble.
Son oreille, que je devine absolue, apparait d'un rose vieilli par le temps, ressemblant à un papillon venu se poser par hasard.
Une jolie bouche en cœur s'évasant pour laisser paraitre un léger sourire telles des roses en boutons sur chaque commissure .
Sa main droite jointe sur la gauche repose sur ses genoux habillées de tissus imprimés d'onyx .
On devine des jambes longues et fuselées que le peintre a glissé sous sa jupe .
Son cœur est invisible, mais a battu la chamade au fil du temps .
Mon petit doigt me dit à la façon de ET " Téléphone Maison " je dois terminer.
Je viens de vous livrer " un vieux tableau " qui restera pour toujours intemporel et demeurera parmi les plus beaux.

G Margoni