Au premier coup de gong, les grenouilles de la mare gobèrent un moucheron. Au second coup de gong, elles plongèrent dans la mare et, observant à travers les feuilles de nénuphar les conquistadores descendus de la petite colline qui se répandaient sur la petite place.
Ils ‘avaient pas trouvé le filon espéré et se taisaient, maussades.
Alors, une petite grenouille sauta sur le nénuphar et se mit à coasser gaiement.
Le bel et jeune chef se pencha pour lui donner un baiser, et hop ! la grenouille se transforma en une belle statue de jeune princesse en argent.
Alors tous poussèrent des hourras.  
Mais s’ils avaient été plus cultivés, ils auraient vu que c’était du métal argenté.
Le chef alors devint anorexique, ne mangeait même plus au  caviar d’Ukraine et il tomba dans la mare aux grenouilles, venant respirer à la surface comme l’axolotl .
Alors la petite grenouille vint lui donner un baiser sur sa hure humide et ils se transforma en un superbe crapaud.
Ils de marièrent et eurent beaucoup de têtards et il parait qu’ils viennent de fêter leurs noces d’argent (pur).
Ils ne mangent plus de caviar mais du rata. Ils ont aussi des moucherons, des araignées tous les soirs, ils montent et descendent dans un bocal de la télévision locale : ils font la météo. Ça les distrait quand ils ne parlent pas de la mort.
Janvier 2012